pexels-andrea-piacquadio-834949.jpg

TERV

TERV (Les Thérapies par Exposition à la Réalité Virtuelle) : solution d’accompagnement du 21ème siècle
 

En collaboration avec l’entreprise C2Care, je vous accompagne grâce la réalité virtuelle sur de nombreuses problématiques : troubles anxieux, addictions, troubles du comportement alimentaire, relaxation... Les TERV, comme le reste des approches intégratives que je pratique, se centrent sur le “ici et maintenant”.
 

Le TERV permet de confronter un individu à des simulations de situations réalistes, au point de tromper ses sens et de le confronter à la source de ses angoisses.

Les enfants, adolescents, adultes et personnes âgées peuvent bénéficier d’un accompagnement en Thérapie par Exposition à la Réalité Virtuelle.

De nombreuses personnes peuvent être réticentes à l’idée d’affronter leurs peurs. La réalité virtuelle n’étant pas réelle, cette réticence tend à disparaître. L’environnement virtuel a été pensé dans les moindres détails visuels et sonores pour renforcer l’immersion du patient et éprouver cette sensation de réel. Cette sensation peut être renforcée par la stimulation olfactive et kinesthésique... Via TERV nous pouvons « leurrer le cerveau » au point de provoquer les mêmes sensations que dans la réalité.

 

La TERV s’inspire des thérapies comportementales et cognitives (TCC) qui utilise l’exposition avec la personne accompagnée pour l’aider à traiter ses troubles, avec l’avantage que la TERV est bien moins brutale qu’une exposition réelle. Elle permet un vrai contrôle de l’environnement et qu’une économie de temps.
 

 

 

INDICATIONS :

La TERV est préconisée dans l’accompagnement des troubles anxieux tels que les phobies, le trouble anxieux généralisé, le stress post-traumatique ainsi que les troubles obsessionnels (TOC), mais également les troubles alimentaires, la dépression et les addictions.

 

Par exemple :
 

  • Troubles anxieux : Phobies spécifiques, Phobie sociale, Agoraphobie, Trouble du Stress Post-Traumatique.

  • Troubles du comportement alimentaire : Anorexie, Boulimie, Hyperphagies (+ Obésité) 

  • Addictions : alcool, cigarettes, cocaïne, marijuana, jeux d’argent, achats. 


Et plus spécifiquement (liste non exhaustive) :
 

  • Claustrophobie (peur des espaces confinés, des lieux clos et de l’enfermement)

  • Agoraphobie (peur des espaces ouverts et des endroits où on ne peut pas sortir facilement)

  • Oclophobie (peur de la foule)

  • Aviophobie (peur des voyages en avion)

  • Acrophobie (peur du vide et des hauteurs)

  • Amaxophobie (phobie de conduite)

  • Glossophobie (peur de parler en public ou devant un groupe)

  • Bélénophobie (peur des épingles et des aiguilles)

  • Arachnophobie (peur des araignées)

  • Ailurophobie (peur des chats)

  • Cynophobie (peur des chiens)

  • Ornitophobie (peur des oiseaux, peur des pigeons)

  • Emétophobie (peur de vomir)

  • Stress post-traumatique

  • Phobie Scolaire

  • Addiction à l’alcool

  • Addiction au tabac

  • Troubles des comportements alimentaires (dysmorphophobie, Composition de plateaux repas en réalité virtuelle).

RAPPELS :

L’accompagnement en TERV n'est ni une pratique médicale, ni paramédicale et elle ne prétend pas s'y substituer. La TERV est un accompagnement et s'inscrit dans une démarche de bien-être et de développement personnel.
Aucune consultation en TERV ne peut se substituer à une consultation médicale et/ou paramédicale.
Tout traitement médical en cours ne peut être remplacé par une consultation en TERV.
La TERV est déconseillée aux personnes borderline et atteintes de troubles psychotiques : sujets psychotiques en phase aiguës, schizophrènes, paranoïaques, maniaco-dépressifs, les épilepsies, les femmes enceintes, personnes psychotiques en phase de décompensation, les enfants de moins de 4 ans (cristallin pas encore formé).
En cas de doute, en parler obligatoirement avec votre médecin.
D'autres soins conventionnels ou de médecine douce pourront être suivis en même temps, en complémentarité.

93358209_101607521526199_146884948490033